NOUVEAU En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérêts, pour réaliser des statistiques de navigation et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et pour refuser l’utilisation de cookies, nous vous renvoyons à la page relative à notre politique en matière de cookies.

Fermer

  • Nederlands
  • research
  • Points de vente
  • newsletter
  • my skin

IDEAL SKIN BLOG

Anti-imperfections

Conseils pour garder confiance
en soi et retrouver une jolie peau

Avec

Dr Nayla ChidiacDr Nayla ChidiacPsychologue

Psychologue et Docteur en psychopathologie clinique, Nayla Chidiac explique comment être « bien dans sa peau » et retrouver une « jolie peau ».

La dimension psychique a-t-elle un impact sur la qualité de la peau ?

Bien plus qu’on ne l’imagine ! Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à observer les nouveaux-nés. Des maladies de peau peuvent apparaître chez les bébés qui souffrent d’un manque ou au contraire de surprotection de la part de leur mère.

Les expressions être « bien » ou « mal dans sa peau » sont également très révélatrices. Ce n’est pas un hasard si le « moi-peau » est  devenu l’un des concepts clé de la psychologie et de psychanalyse . J’ajouterais que le mauvais stress a également des incidences néfastes sur la peau.

Que préconisez-vous pour une jolie peau ?

Le premier reflexe doit consister en une rapide introspection : chercher à savoir si l’on se sent perméable au mauvais stress. Ensuite, il faut bien sûr regarder du côté de son hygiène de vie. Pratiquer une activité physique régulière, avoir un régime alimentaire équilibré, marcher en plein air 30 à 45 minutes par jour…

Tout cela a un impact positif sur la peau. Enfin, la confiance en soi joue beaucoup. Plus on aura de l’assurance et plus on aura envie de sortir et de s’exposer aux autres. Ces autres vont « me » renvoyer une image positive de « moi » qui me donnera envie de prendre soin de ma personne.

Les psychologues expliquent souvent à leurs patients l’importance d’être une « bonne mère pour soi ». Cela commence par le nettoyage et plus globalement par les soins de peau dont les crèmes font partie.

Quels conseils donnez-vous pour retrouvez confiance en soi ?

Etre une bonne mère pour soi, c’est s’aimer et avoir envie de s’occuper de soi. Cela passe en effet par l’hygiène mais pas seulement. Nous vivons dans une société où tout va très vite, d’où l’importance de prendre chaque jour 5 à 10 minutes pour soi, quitte à se réveiller un peu plus tôt, et couper régulièrement tout mode de communication (téléphone, Internet).

Vous serez surpris de voir que vous serez beaucoup plus efficace et que vous irez également bien plus vite. J’insiste également sur l’importance de se centrer. On entend beaucoup parler de méditation mais être attentif à sa respiration ou se « plonger en conscience » dans les petites tâches que l’on effectue constituent déjà une forme de méditation.

Cela signifie par exemple d’être pleinement conscient de son être quand on arrose ses plantes ou que l’on boit un verre d’eau. Enfin, il est fondamental de se faire plaisir. Ecouter ses « envies », c’est être « en vie » !

Le travail du psychologue doit-il être complété par celui du dermatologue ?

Les psychologues devraient travailler main dans la main avec les dermatologues. Certaines maladies de peau ont une origine psychologique mais ce n’est pas systématique, d’où l’importance de consulter un dermatologue. En revanche, quand les problèmes cutanés sont liés au psychique, le recours au psy permet de travailler sur la cause et d’éviter la récidive. Je prône vraiment l’interdisciplinarité.

Découvrez quel soin du visage est adapté à votre peau. Faites le diagnostique pour une peau à imperfections ici.
En savoir plus ? Cliquez ici pour plus d'information et d'articles sur les peaux à impecfections.

Les solutions Vichy