NOUVEAU En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérêts, pour réaliser des statistiques de navigation et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et pour refuser l’utilisation de cookies, nous vous renvoyons à la page relative à notre politique en matière de cookies.

Fermer

  • Nederlands
  • research
  • Points de vente
  • newsletter
  • my skin

Plan hors-sec pour cheveux abîmés !

Quels sont les signes révélateurs de cheveux secs ? Comment retrouver une crinière douce et soyeuse ? Pascale Mora, chargée de communication scientifique et Alexandre Hatami, Coiffeur styliste, vous délivrent leurs riches conseils d’experts.

Bien déterminer sa nature de cheveu

« Êtes-vous certaine de bien connaître la nature de vos cheveux ? » C’est Alexandre Hatami, expert en haute coiffure qui pose la question. « Beaucoup de femmes se trompent sur leur véritable type de cheveu au risque d’aggraver leur cas en utilisant des produits inadaptés. Il est important de demander son avis, à votre coiffeur. »

D’un point de vue scientifique, Pascale Mora, nous éclaire aussi. « Le cheveu est un assemblage de 2 types de cellules : celles du cortex forment le cœur du cheveu, celles de la cuticule l’isolent et le protègent. Les cheveux secs ont une cuticule endommagée. La fibre, mal protégée, perd alors sa kératine et ses lipides. Les cheveux sont ternes, rêches, ils se fragilisent de plus en plus allant jusqu’à casser. »

Limiter la casse

Quand on a les cheveux secs, des soins et une attention particulière sont indispensables. À l’origine de leur problème, il y a la répétition de traumatismes au quotidien comme la pollution, le soleil, les UV, les lavages, les séchages ou les traitements chimiques. Alexandre Hatami dresse un petit bilan de la situation : « Aujourd’hui, les sèche-cheveux sont de plus en plus puissants, la mode invite à enchaîner les colorations, les mèches, les lissages… » Résultat ? Les cheveux sont plus rapidement fragilisés ! Comment stopper cette tendance, Alexandre Hatami ? « En évitant les lavages trop fréquents qui ont le double inconvénient d’activer les glandes sébacées et de graisser le cuir chevelu tout en décapant davantage les cheveux secs qui vont fourcher. Ensuite, en réduisant la chaleur et le temps du sèche-cheveux, voire en le supprimant complètement pour les cheveux fins. Enfin, évitez les produits volumateurs ou fixatifs formulés avec de l’alcool. S’ils ne posent pas de problème pour les autres types de cheveux, je les déconseille vivement aux cheveux secs. »

Une coupe adaptée

La technique même de la coupe a son importance pour les cheveux abîmés. La coupe au rasoir ou la coupe à sec (qui consiste à faire glisser les ciseaux le long du cheveu) sont à proscrire. Et pour notre coiffeur-styliste, la bonne idée s’avère de porter les cheveux mi-longs ou courts pour éviter les pointes cassées. Dans les cas extrêmes, envisagez de couper le plus court possible pour repartir du « bon cheveu » et appliquez dès ce renouveau capillaire, des soins réparateurs, nutritifs et hypoallergéniques.

Combler les carences

« Un déficit en oméga 3-6-9 donne lieu à une peau sèche et des cheveux cassants. » précise également Pascale Mora. « Or les omégas 3 et 6, acides gras essentiels ne sont pas synthétisés par l’homme ». Il sera donc aussi intéressant de les chercher là où ils se trouvent, à savoir dans l’alimentation* et les produits cosmétiques.

La Rédaction

NOS PRODUITS

LES PLUS LUS

go to top