NOUVEAU En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérêts, pour réaliser des statistiques de navigation et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et pour refuser l’utilisation de cookies, nous vous renvoyons à la page relative à notre politique en matière de cookies.

Fermer

  • Nederlands
  • research
  • Points de vente
  • newsletter
  • my skin

Top 6 des révélations sur le microbiome pour se débarrasser des pellicules

Découvrez le microbiome! Cet environnement dans lequel évolue l’ensemble des micro-organismes (bactéries, levures, champignons, virus) et dont la cosmétosphère se fait l’écho. Leur étude révolutionne la compréhension des états pelliculaires.

No 1 Chaque cm² de notre peau est habité par un million de bactéries

Soit plus de cinq cents espèces de bactéries sur une peau saine… N’allez surtout pas prendre deux douches par jour pour vous en débarrasser, ce serait inutile! Cette population, constituée de bactéries, levures, champignons et virus, évolue à la surface de la peau dans un écosystème que les scientifiques appellent le microbiome.

No 2 Le microbiome est évolutif

Nous possédons tous un microbiome qui nous est propre, un peu comme notre patrimoine génétique. Mais il présente deux particularités qui le rendent particulièrement intéressant pour la recherche:

  • Il évolue selon l’âge, l’environnement, la profession, l’alimentation, la consommation de certains médicaments.
  • Il est fonction de facteurs extérieurs: humidité, température, pH.
  • Il diffère sur la peau d’un même individu, selon les zones: le microbiome de la peau des aisselles, celui des cuisses ou celui du cuir chevelu sont tous différents.

No 3 Une bactérie isolée ne déclenche pas l’apparition des pellicules

Ce n’est pas une bactérie qui en est responsable, mais plutôt le déséquilibre de l’écosystème tout entier! C’est ce que révèlent les dernières découvertes scientifiques sur le microbiome: c’est le déséquilibre de cet écosystème qui entraîne la multiplicité ou la sous-représentation de certaines espèces, et déclenche ainsi des problèmes cutanés. Pour le microbiome du cuir chevelu, son déséquilibre entraine la formation de pellicules et démangeaisons.

No 4 Seules les zones touchées par les pellicules ont un microbiome déséquilibré

Ce constat a permis aux scientifiques d’accéder à de nouvelles découvertes: grâce à l’analyse des zones sans pellicules, ils ont pu identifier précisément la composition bactérienne du microbiome sain. Reste à définir les paramètres à cibler dans les zones du cuir chevelu touchées par les pellicules, pour retrouver le même équilibre bactérien que sur les zones saines.

No 5 Rééquilibrer le microbiome, c’est désormais possible!

C’est la récente conclusion des dernières découvertes sur le microbiome du cuir chevelu! Contrairement à l’ADN qui est inaltérable, il est possible d’agir sur le microbiome du cuir chevelu pour rééquilibrer sa composition et ainsi éliminer pellicules, démangeaisons ou la prolifération de Malassezia.

No 6 Un shampoing traitant qui élimine durablement les pellicules?

C’est la grande innovation antipelliculaire qu’offrent les nouveaux traitements: nés de la science, les shampooings antipelliculaires formulés avec la [Technologie Microbiome au Sélénium DS] ont démontré leur efficacité sur le rééquilibrage du microbiome.

  • Élimination des pellicules dès la première utilisation.
  • Démangeaisons apaisées.
  • Action de prévention sur la réapparition de pellicules après 4 semaines d’utilisation.*

*Etude clinique, 32 sujets, France.

La Rédaction

NOS PRODUITS

LES PLUS LUS

go to top