NOUVEAU En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérêts, pour réaliser des statistiques de navigation et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et pour refuser l’utilisation de cookies, nous vous renvoyons à la page relative à notre politique en matière de cookies.

Fermer

  • Nederlands
  • research
  • Points de vente
  • newsletter
  • my skin

Routine teint: concilier peaux sensibles et maquillage

Sensible depuis toujours ou réactive depuis peu, votre peau est délicate? Vous n’allez pas vous priver d’un teint parfait pour autant! Appliquez-vous à la cocooner sur les conseils d’Allison…

Quelle est votre expertise des peaux sensibles?

Je travaille avec des personnes dont le métier impose d’être maquillés et démaquillés plusieurs fois par jour. Leurs peaux sont donc très sollicitées, et parfois fragilisées par toutes les petites agressions qu’elles subissent. Je dois donc faire très attention aux produits que j’utilise et au type de peau de la personne avant de la maquiller.

Comment remarquez-vous qu’une personne que vous maquillez a la peau sensible?

Ce sont des peaux plus réactives – au contact, aux produits, aux changements de température… Ça se manifeste souvent par de petites irrégularités, des ruptures dans la continuité du teint et de la qualité de la peau. Ce sera par exemple des zones un peu plus sèches ou plus grasses, de la couperose, des cernes bleuâtres, ou des imperfections localiséescomme des boutons.

Lorsque je maquille quelqu'un, je pars toujours du principe qu’elle a la peau sensible. Ça ne peut pas faire de mal, et comme ça, on a la certitude de ne pas causer de réactions! Pour moi, c’est comme avoir une bonne hygiène de vie: c’est une question de respect de son corps de sa peau. On n’en a qu’une, il faut la protéger!

Je remarque également que de plus en plus de gens que je maquille ont la peau sensible. Les modes de vie changent: plus de stress, de pollution… On a aussi tendance à être plus versatiles dans nos routines soin. Nous voulons changer souvent, suivre la mode, les recommandations des amis, mais sans regarder systématiquement le type de peau à qui ce produit s’adresse, sa provenance, s’il est hypoallergénique.

Pour moi, la peau sensible n’est pas seulement un type de peau, c’est un état de peau. Et cet état peut être passager. Une peau sensible peut redevenir normale si on la respecte.

Quand vous maquillez un mannequin ou une actrice qui a la peau particulièrement sensible, que faites-vous?

Je commence par leur appliquer un soin pour peaux sensibles. Ensuite, j’attends le plus longtemps possible qu’il pénètre avant de commencer à maquiller (entre-temps, je m’occupe de la coiffure, par exemple). Pour le teint, j’utilise des produits formulés pour les peaux sensibles, en utilisant le moins de produits différents possible pour limiter les risques de réactions, et dans des couches très fines. Entre chaque produit différent, je suis très attentive aux réactions de la peau. Et bien sûr, j’essaie d’être encore plus douce que d’habitude dans mes gestes.

Quel est le meilleur conseil pour peaux sensibles qu’on ne vous ait jamais donné?

Ne jamais sortir de chez soi sans un soin protecteur et sans écharpe en hiver. Il faut bien protéger sa peau des agressions extérieures (pollution, UVs, chaud/froid, sel). Et le premier geste quand on rentre chez soi le soir, c’est de bien se démaquiller et d’appliquer un soin réparateur pour aider la peau à se régénérer pendant la nuit.

Quel message aimeriez-vous transmettre aux femmes qui ont la peau sensible?

Prenez-en soin. Utilisez de bons produits, de marques sérieuses. Soyez régulières dans votre routine: trouvez ce qui va à votre peau et ne la perturbez pas par trop de changements.

Vous voulez en savoir plus sur la manèire d'appliquer le maquillage? Lire la suite.

Allison Depriestre

Maquilleuse professionnelle

La Rédaction

NOS PRODUITS

LES PLUS LUS

go to top